Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

humour

Ce matin l’instituteur demande à un de ses élèves assis dans la dernière rangée au fond de la classe :
– Dis-moi un peu Thomas qui est venu hier voler des pommes dans mon pommier ?
– Euh ! Je ne vous entends pas bien Maître, je suis trop loin.
– C’est ce qu’on va voir ! Viens ici t’asseoir à ma place. J’irai m’asseoir à la tienne et à ton tour, tu me poseras une question.

Ils échangent leur place et Thomas pose une question comme le lui a demandé l’instituteur .
– Maître, qui est venu dormir avec maman alors que papa était de service de nuit ?
– Tu as raison Thomas, on ne comprend rien ici dans le fond.

C’est le mois de Juin. Il fait très chaud et trois petits garçons rentrent de l’école.

Sur leur trajet, ils longent une propriété avec une piscine dans laquelle ils aperçoivent une jeune dame complètement nue qui se baigne.

Naturellement, les trois petits garçons s’arrêtent pour mater.
Très rapidement, et sans prévenir, un des trois petits garçons se met à courir et rentre chez lui. Alors les deux autres rentrent eux aussi.

Le jour suivant, il fait toujours aussi beau, et ils retrouvent la jeune dame en train de se baigner toujours aussi nue.
Mais c’est pareil que la première fois, le petit garçon se met très rapidement à courir pour rentrer chez lui.

Le troisième jour, la jeune dame est encore là.
Cette fois-ci, les deux copains ont décidé de faire quelque chose : Avant que leur pote ne se mette à courir, ils l’attrapent par le bras et lui demandent :
« Qu’est-ce qu’il y a ? Tu n’aimes pas regarder les nanas à poil ? »
Et le petit garçon répond :
« Si bien sûr, mais ma maman m’a dit que si je regardais une femme toute nue trop longtemps, je risquais de me transformer en statue de pierre… Et je me sens déjà devenir tout dur ! »

Deux gars sont en train de discuter et l’un d’entre eux dit:

– Si la fin du monde arrivait dans les quinze minutes qu’est-ce que tu ferais ?

– Moi, je baiserai tout ce qui bouge ! Et toi ?

– Moi, je ne bougerai pas…

C’est l’hiver dans les Alpes . Une véritable tempête de neige a forcé deux cousins (un garçon et une fille) à passer la nuit dans le même lit .

Les voilà qui se couchent. La fille trouve son cousin plutôt bien fait, et comme elle est assez délurée, elle lui dit :
– Ce côté du lit ne me convient pas. Tu veux bien me laisser l’autre côté ? Tu n’as qu’à me passer par dessus pendant que je glisse par dessous…Mais son cousin lui répond:
– Non, ça va aller…
Et le cousin sort du lit, se lève, et va se coucher de l’autre côté .

Au bout d’un moment, la cousine, toujours plus excitée, lui dit :
– Finalement, ce côté du lit ne me convient pas plus. Pourquoi est-ce que tu ne me PASSERAIS pas PAR DESSUS pendant que je glisserais de l’autre côté ?
Mais le cousin répond encore :
– Non, ça va aller, je vais faire le tour .
Et le cousin sort du lit, se lève, et va se coucher de l’autre côté .

Alors la fille qui n’en peut plus lui dit :
– Ah, c’est pas vrai ça ! Tu ne comprends donc pas ce que je veux ?!
Et le cousin répond :
– Bien sûr que si j’ai compris ! Tu veux ce super lit pour toi toute seule, mais N’Y COMPTE PAS !

David et François ne se sont pas vus depuis des années. Ils se retrouvent à la terrasse d’un café et discutent de ce qui leur est arrivé depuis leur dernière rencontre. Finalement, François invite David à venir dîner chez lui un de ces soirs:


– J’ai une femme et trois enfants, et ils seront très contents de te voir!


– C’est d’accord. Dis-moi, où est-ce que tu habites alors ?


– Tiens, je t’ai écrit l’adresse sur ce petit bout de papier. Tu verras, il y a plein de places pour se garer. Une fois devant la porte de l’immeuble, ouvre la avec un bon coup de pied, va jusqu’à la porte de l’ascenseur et appuie sur le bouton avec ton coude pour l’appeler.
Une fois dedans, appuie sur le 6ème bouton, toujours avec ton coude. Au 6ème étage, tu verras mon nom sur la deuxième porte à droite. Alors presse le bouton de la sonnette avec ton coude et on t’ouvrira !


– Très bien… Mais dis-moi, qu’est-ce que c’est que cette histoire, d’ouvrir les portes d’un grand coup de pied, et d’appuyer sur les boutons avec le coude ?


– Ben, tu ne vas quand même pas venir les mains vides…

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article