Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

insolite

Le Kopi Luwak,

un café de luxe à base d’excréments animal.

Le Kopi Luwak est le café le plus cher du monde.

Le café kopi luwak peut atteindre plus de 750 euros le kilo.

Ses grains sont passés par le système digestif d’un petit animal originaire d’indonésie, la civette asiatique. Découverte d’un café nommé Kopi Luwak …

 

Le kopi luwak peut atteindre 1.000 dollars le kilo (750 euros / kilogramme).

Un café qui vaut plus cher que la vanille ou l’or,

il y a de quoi se demander ce qui fait son prix !

Eh bien préparez-vous à l’anecdote du siècle :

Ses grains sont passés par le tube digestif

puis par l’intestin d’un petit animal gourmand et grand amateur de grains de café .

Effectivement, c’est grâce aux excréments d’un petit animal,

la civette asiatique ,

que l’on obtient cet or à torréfier !

Pour faire une tasse de bon Kopi Luwak,

direction l’indonésie à la recherche d’une petite civette asiatique

de la famille des viverridés ,

le Luwak (Paradoxurus hermaphroditus), ou plutôt de ses excréments.

En effet, le Luwak, qui vit dans les caféiers,

mange les grains de café, mais, ne parvenant pas à les digérer intégralement

et les rejette pratiquement tels quels.

Tels quels ? Non, pas tout à fait en réalité, et c’est là tout le secret d’un délicieux Kopi Luwak . Lorsque les grains passent dans le système digestif de l’animal,

ils subissent une sorte de fermentation du fait de l’action

d’enzymes et d’acides gastriques qui décomposent certaines protéines en plus petites molécules. Résultat : une saveur douce incomparable…

mais rare, la production mondiale de ce café Kopi Luwak se limite à moins d’une tonne par an !

 

3. Sa saveur particulière. Fraîchement torréfié, le café offre son maxima de saveurs.

Le Kopi Luwak a une attaque en bouche des plus fracassantes :

extrêmement acidulé, il offre une saveur remarquablement musquée.

La découverte de cette saveur « tropicale »

fait de prime abord penser à celle de l’huile d’argan,

dont la composition se rapproche de celle de ce café,

puis quelques instants après,

c’est la saveur douce d’un arabica qui prend le pas jusqu’à la prochaine gorgée.

Cette longueur en bouche très suave

, dépourvue de toute amertume,

rappelle légèrement les flaveurs du chocolat et ducaramel.

 

Café Kopi Luwak, des touches de caramel, un arôme chocolaté, un goût puissant

« Des touches de caramel », « un arôme chocolaté », « un goût puissant, très aromatisé ». Les experts en café sont formels : le kopi luwak, un café indonésien, est l’un des meilleurs au monde. Au point que dans les salons chics de Londres ou de New York, sa dégustation est devenue très tendance… à raison de 20 à 25 euros la tasse ! Le prix vertigineux a une explication : les graines de café sont uniques et ne peuvent pousser que sur l’île indonésienne de Sumbawa. Seuls 600 kilos de ces grains seraient récoltés tous les ans.

Mais la rareté de ce café,

le kopi luwak vient aussi de sa récolte… particulière.

Les grains de café sont avalés par un petit animal

, le luwak, sorte de civette,

qui, certes, en est friand mais ne peut les digérer. Il les rejette donc presque en l’état dans ses excréments. Presque, car des enzymes ont fait effet et ont donné aux grains un goût unique. Il suffit alors de laver les grains rejetés, puis de les torréfier comme on le fait pour n’importe quel café.

 

Un processus naturel qui ne semble pas dégoûter les fans,

prêts à dépenser beaucoup pour le breuvage.

« Les prix deviennent un peu plus raisonnables désormais », explique Jean-François Oudin, gérant de la boutique « Cafés et ThésFrédéric » à Grenoble,

l’une des seules à vendre du kopi luwak

en France et qui annonce le paquet de 250 grammes à 40,90 euros.

« Cela reste cher, donc les ventes sont encore peu nombreuses et se concentrent surtout au moment des fêtes de fin d’année », précise-t-il.

 

La légende du Café Kopi Luwak

Un mystère a longtemps entouré le kopi (café en indonésien) luwak (du nom de l’animal). Le café kopi luwak était si rare que l’animal était considéré par certains comme un mythe, qui n’existait pas vraiment. Avec l’essor du tourisme en Indonésie, le kopi luwak s’est alors exporté dans le monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article