Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sa grille

Le coquelicot est une plante classique des prairies en jachère

ou des bords de routes.

Il y pousse spontanément et égaye nos campagnes

de ses fleurs froissées rouge vif marquées à la base des pétales d'une tâche noire.

La culture du coquelicot est très aisée :

c'est une plante qui une fois semée pousse sans souci

dans toutes les terre bien drainées.

Il supporte bien le calcaire et se contente de peu pour croître et se multiplier abondamment

d'une année sur l’autre grâce au semis spontané.

Une exposition ensoleillée lui est nécessaire

ainsi qu'une ambiance pas trop humide pour ne pas voir l'oïdium se développer sur son feuillage.

On sème le coquelicot en début de printemps directement en place

car il supporte très mal la transplantation.
 

Comme tous les pavots le coquelicot contient des alcaloïdes, il peut être utilisé en tisanes contre les insomnies. Ses propriétés émollientes, sédatives en font un excellent calmant contre la toux et des irritations de la gorge. Il est alors utilisé sous forme de pastilles ou de sirop.

Couleur des fleurs: blanc, rose, bleu lilas, rouge, marron

 

Famille: Papavéracées
Origine: Afrique du Nord, Eurasie
Période de floraison: mai, juin, juillet

C’est aussi la fleur de la légende de Déméter divinité agraire, qui restait inconsolable de la perte de sa fille Perséphone, enlevée par Hadès, Dieu des Enfers. Déméter obtint de Zeus que sa fille revienne sur terre sous la forme d’une fleur. Ce retour est désormais marqué par la floraison des coquelicots dont Déméter buvait les décoctions pour apaiser son chagrin.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine85 21/04/2016 13:58

J'aimais bien les champs remplis de coquelicots et de bleuets. Hélas les bleuets je n'en vois plus