Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de feutrinesetpiqueaiguilles de la feutrine des pique aiguilles a toutes les sauces des liens

ahhhhh

feutrinesetpiqueaiguilles

Il est une heure du matin. Sur une grande place parisienne où se croisent pas mal de lignes d’autobus, un type qui a visiblement bien arrosé sa soirée s’approche en titubant d’un employé de la R.A.T.P. en train de fermer sa guérite.

– Excusez-moi de m’excuser…Bredouille t-il. Pourriez-vous me dire s’il y a encore des 84 ?

– Non, monsieur, c’est terminé.

– Et des 92 ?

– Non plus.

– Et des 32 ?

– Non plus.

– Des 174 peut-être ?

– Non plus.

– Alors… Qu’elle est la ligne qui marche encore ?

– Aucune, monsieur. Il n’y a plus d’autobus avant cinq heures du matin.

L’homme repart en zigzaguant, rejoint son copain, écroulé sur un banc, dans le même état que lui. Il lui dit :

– Viens ! On peut traverser…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires